Blog_Une

Date de publication: mardi, 21 April, 2015 - 05:28 Fox

J'aurais bien aimé 

Lire la suite ... Nombre total d'affichages: 67

Adieu les chiens.

Difficile de faire un tri de choses affichables dans les cartons de Mano Solo. Je pense que tous les héritiers d’un artiste disparu se trouvent devant ce dilemme :qu’est-ce qui est publiable, livrable au public, et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Où s’arrête le légitime hommage pour sombrer dans l’abusive indiscrétion ?

DANS LES CARTONS DE MANO SOLO

Dans les cartons de Mano Solo, on trouve une quantité de dessins incalculable.
Isamona, la BigMama va nous faire découvrir au fil de ses trouvailles les trésors sortis de ces boîtes.

Et ça commence le 25 octobre 2011 !

Pages

  • Titre: Une prière
    Date de publication: sam 18 avr. 2015
    ô Memkhis, roi de la lumière et des devinettes vient prendre coeur en moi
    devient mon ombre dans l'ensoleillement de mon âme.
    ô Memkhis, fruit d'extases et de compassions vois la quête qui est la mienne
    viens prendre trajectoire dans le bout d'une vie qui se veut consciente.
    Tu es un valet de la divinité et le prolongement des espérances.
    Tu cours à mille lieux dans le courant des sensations infinis.
    Tu es la volonté des coeurs et le silence de la création.
    Tu es là toujours dans l'éternité des vies qui se recueillent.
  • Date de publication: jeu 16 avr. 2015

    Entre manques et souffrances, le souffle se fait court.
    la musique m'emplit sans rien savoir de cela.
    L'été d'un air innocent vient se promener dans la chaleur d'un printemps.
    Je vais voir du pays dans toutes les galères, pas drôles et usantes.
    La vie me dessine des coups et des surprises, je vais la prendre en moi comme une amie de longue date, silencieuse et présente. Une vieille amie mal vue depuis longtemps.
    Je danse sur des bouts de chemins.
    Je dis des poèmes au-delà des sanglots.
    Je marche sur les taches du monde.

  • Date de publication: mer 15 avr. 2015

    L'allée est ouverte bordée d'arbres odorants, chauds et sucrés comme une zone d'abeilles. Le printemps est là avec sa présence diablement douce, pénétrante et chevaleresque, tout le monde a des envies de se dandiner. Le ciel est crème comme la bonté des surprises qui affleure dans les esprits. Le bleu est à percevoir au-delà dans le par-dessus nuageux, lascif comme une femme aimée.

  • Date de publication: lun 06 avr. 2015
    Nom: Fox


  • Date de publication: dim 05 avr. 2015

    Un homme marche sous un ciel gris, il est gras et doux dans une ville heureuse.
    Une femme court dans un jardin bleu ou des senteurs de bières attiédissent l'effort.
    L'homme n'a que faire, il n'attend rien, il est athée. La femme aime  la vie, elle est sportive ça lui donne un entrain de locomotive.
    Les murs de la ville sont colorés, ils sont sombres de briques, un rouge de braises mourantes, ce ton chaud se couche bien dans les rues et sied aux passants peu nombreux ressentant le bien être des pierres.

Subscribe to MANO SOLO RSS