Blog_Une

Date de publication: jeudi, 27 August, 2015 - 00:31 mix




  alors tes mots me portent
  m' emmènent avec moi

  la vie reste une promenade
  accompagnée maintenant



 
Lire la suite ... Nombre total d'affichages: 89

Adieu les chiens.

Difficile de faire un tri de choses affichables dans les cartons de Mano Solo. Je pense que tous les héritiers d’un artiste disparu se trouvent devant ce dilemme :qu’est-ce qui est publiable, livrable au public, et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Où s’arrête le légitime hommage pour sombrer dans l’abusive indiscrétion ?

DANS LES CARTONS DE MANO SOLO

Dans les cartons de Mano Solo, on trouve une quantité de dessins incalculable.
Isamona, la BigMama va nous faire découvrir au fil de ses trouvailles les trésors sortis de ces boîtes.

Et ça commence le 25 octobre 2011 !

Pages

  • Date de publication: lun 24 août 2015

    Un livre écrit à deux, c'est rare.
    Là chacun fait ça.
    un chapitre l'une, un chapitre l'autre.
    Et cela donne un ton différent avec bien sûr une vision approchante du monde que leur combat commun souligne.
    Beate née en Allemagne est plus prosaïque de son histoire à elle.
    Serge,lui raconte plus volontiers sa jeunesse voyageuse pleine de routes et d'aventures sentimentales.
    Elle dit la force et la construction de son engagement pour que l'Allemagne prenne conscience de son passé, et de la responsabilité de certains...

  • Date de publication: ven 21 août 2015

    Les années 20, Marseille dans le bas fond, un marin débarque et vit la bohème en compagnie d'autres marins qui s'enterrent dans une belle vie d'insouciance dans un vagabondage quoique la violence, le racisme soient présent, la politique, la pensée, la conscience de soi, des origines filent dans la déambulation de quartiers portuaires ou la vie déroule ses surprises et ses habitudes. Banjo marin musicien fait danser sa vie dans cette ville ouverte à cela.

  • Date de publication: sam 08 août 2015

    Nuit de l'encrier qui luit depuis hier, dans un matin pas clair venu
    d'une nuit blanche comme une étourdie niaiseuse, un vague à l'âme veuf
    d'une fleur bleue crevée, je m'en vais sur cette place placide des
    confidences fausses vous narrer le vrai ressenti qui m'est tombé dans ma
    caboche de grognard dans un port ou nauséeux et splendide d'une rancune
    retenue depuis des lustres d'inexistences je prêtais mon ombre à des
    voyages incertains à bord de navires coureurs de mers et déposeurs de
    marchandises.

  • Date de publication: sam 01 août 2015

    C'est un livre court  en deux versions linguistiques, la française puis l'espagnol
    C'est un conférencier qui va parler de la pluie mais voilà pas de feuilles, pas de notes, alors il enchaine, cite des écrivains qui parlent de la pluie mais aussi parle de s gens, de lui, des difficultés de sa vie, dans son travail et dans ses amours et tout cela tout en restant optimiste grâce à sa culture qui le pousse de mille façon à voir le côté lumineux de toute situations ombrageuses.

  • Date de publication: lun 27 juill. 2015

    C'est un long roman. Un itinéraire insolite pourtant jalonné de tout ce qu'une époque typique a produit. Une jeune fille incomprise quoique libre écrit sa vie d'adolescente et voilà-t-il  pas que cela marche pour elle. Cette réussite la rend indépendante mais la laisse navrée d'être dans un monde qui ne lui parle pas.
    C'est la vie qui commence pour cette bougonne de Catherine. Elle se lance en Amérique dans une vie essentiellement sexuelle saupoudrée d'artifices puissants que donnent les drogues. Mais la conscience de la vie ne s'éclaire pas pour autant.

Subscribe to MANO SOLO RSS