Blog_Une

Date de publication: lundi, 26 January, 2015 - 03:12 Fox


Mais tremblez, bonnes gens, 

Lire la suite ... Nombre total d'affichages: 101

Adieu les chiens.

Difficile de faire un tri de choses affichables dans les cartons de Mano Solo. Je pense que tous les héritiers d’un artiste disparu se trouvent devant ce dilemme :qu’est-ce qui est publiable, livrable au public, et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Où s’arrête le légitime hommage pour sombrer dans l’abusive indiscrétion ?

DANS LES CARTONS DE MANO SOLO

Dans les cartons de Mano Solo, on trouve une quantité de dessins incalculable.
Isamona, la BigMama va nous faire découvrir au fil de ses trouvailles les trésors sortis de ces boîtes.

Et ça commence le 25 octobre 2011 !

Pages

  • Titre: La neige
    Date de publication: mer 21 janv. 2015


    La terre s'enneige sous une couvée de
    flocons et la brume sort des contreforts de la forêt blanchie.

    Venant des environs de vieilles
    contrées pleines d'histoires et de traversées, on peut y voir des
    papillons noirs évadés de mondes fermés.

    La vie secourable se fond d'envols
    ainsi cristalline d'espoirs.

    Ils prennent allures dans les altitudes
    ou tout flotte.

  • Date de publication: dim 18 janv. 2015
    Nom: Fox


     On s'est construit entre les murs 

    Et sur le dur des grandes dalles, 
     Les bâtiments faisaient armure, 
    Et ça nous collait au moral. 
     On a grandi sans être sûrs 
     Qu'il faille un jour que l'on s'en aille,
     Comme on regarde le futur 
     Au travers d'un grand feu de paille. 
     On est partis sans êtres mûrs 
     Et préparé pour la bataille, 
     En se blessant par les chaussures, 
     En se disant : "Vaille que vaille". 
     Souvent on a pris des coups durs 
    Qui ont creusé dans notre faille, 
    Mais sans oser avouer l'injure, 
    Sans pouvoir sortir le son aïe. 
  • Date de publication: sam 17 janv. 2015


    Un chien me suit depuis des vies dans
    un rêve limpide comme un souvenir heureux.

    Devant une allée de chats tranquilles
    et splendides, je remarque la singularité de certains, ils sont
    bleus de quelques manières quelles soient, des chats vus uniquement
    en rêve.

    Tout est plat et presque blanc, un
    chemin de gravillons et de pierres qui frottent tendrement mon
    avancement.

  • Date de publication: sam 17 janv. 2015

    Des cavaliers en masse dans un ordre de
    poussière et de cavalcade débouchent d'un chemin tourmenté. Le
    paysage est vaste, longiligne de montagne et morne de tons gris que
    le ciel semble prendre en modèle de couleur.

    Tout est long à se mettre au calme et
    l'air se dissipe peu à peu de cette arrivée fanfare.

    Le village assez grand se rassemble sur
    une colline surplombant un torrent virevoltant.

  • Date de publication: jeu 15 janv. 2015

    La nuit déroule le chemin passé dans
    un éclat amer d'une vieille pluie.

    Hauteur des sentiments perdus, la glace
    est dans mon dedans, la chaleur des cœurs n'est plus qu'une
    enveloppe humide trempée de larmes jamais versées.

    Je vois le sens du jour qui me dévisage
    théâtralement dans ma carcasse.

    Je suis là comme une momie.

Subscribe to MANO SOLO RSS