You are here

Le blog de faipel

Les Enfants d'Solo chantent Mano le 1 décembre

Rubriques: 

Les Enfants d'Solo c'est le regroupement sur scène de nombreux artistes de la chanson française afin de nous faire revivre, le temps d'une soirée, l'oeuvre de Mano Solo.

Pour bien comprendre Madagascar

Blog: 
Rubriques: 

 Voici une partie du rapport de stage de Luc V. qui a suivi Claude et Francine (et quelques autres associations) pendant quelques jours à Mada.

FAZASOMA - Compte rendu du séjour 2010

Rubriques: 

Fazasoma, forte de votre soutien financier, nous permet de toujours continuer à nous battre contre cette misère injuste, votre aide est plus que précieuse, pour continuer à agir.

Les conditions difficiles rencontrées cette année, nous obligent à « poursuivre le combat », malgré parfois nos désespérances

ils doivent savoir

Il est assis à la terrasse de l’express bleu, les doigts glacés sur la buée du verre.
La Gare de Lyon étale ses clichés de départs amoureux, ses stéréotypes d’arrivées heureuses.

Théogonie des Dieux Réels

Blog: 
    Il arrive souvent que l’on dise d’un artiste qu’il a son monde, son univers propre et singulier. J’ai dit cette phrase à Bonze hier.
 

HUMANOIDES

"Une photo peut donner un coup de poing dans l’estomac et couper le souffle, nous forçant au silence respectueux ou indigné. Une photo peut laisser rêveur et faire palpiter des millions de mots, des milliers d’histoires. Une photo peut appeler d’autres images, plus abstraites, plus immatérielles… plus romancées. C’est un jeu de mots et d’images que nous vous proposons maintenant. Nous n’avons pas l’ambition de réinventer quelque chose qui a déjà été fait, mais nous avons la prétention que vous preniez du plaisir à feuilleter ces pages où textes et photos s’interpellent pour se nourrir mutuellement, chacun apportant un éclairage différent à l’autre, une vie, une synergie. Bienvenue dans notre cube : il y a un début et une fin comme dans tous labyrinthes mais peut-on en sortir ? Le veut-on seulement ?"

vente Tee Shirt Mano au profit de FAZASOMA

Rubriques: 

Bonjour à tous.

Pour le compte de l'association FAZASOMA, je mets en vente 4 tee Shirts de Mano qui ne sont plus trouvables:

encore une idée à exploiter!!

Rubriques: 

Un vide grenier pour FAZASOMA.

Voilà l'idée sympa et originale que quelques shalalistes ont eu pour rapporter un peu d'argent à Fazasoma.

sur le départ...

Rubriques: 

Bonjour à vous tous et toutes .

En Janvier, Fazasoma a perdu un ami fidèle et meneur de la toute première heure.

en grève 21

Rubriques: 

Son silence a été pesant, violent pendant le reste de la journée.

en grève 20

Rubriques: 

Evidemment.
La route qui s’ouvre de nouveau devant moi. Je ne suis pas seul.
C’est une porte qui se ferme derrière moi et celle de la vieille que j’ouvre sans plus frapper.

en grève 18 et 19

Blog: 
Rubriques: 

Je me suis garé sous les arbres.

en grève 17

Blog: 
Rubriques: 

Le chat gris miaule doucement, le cul posé sur le paillasson poussiéreux.

en grève 16

Rubriques: 

Je regarde la pâte molle et collante que je roule entre mes doigts.
Le jeune gars qui traîne en face de chez Hakim m’a promis une envolée sympa et un atterrissage en douceur.

Opération Tirelire à Villars de Lans

Rubriques: 

Décidemment, les enfants sont à l’honneur ces derniers temps.

en grève 15

Rubriques: 

Deux mois que je traîne dans le lieu, et je vois enfin quelques petits coups de tête à mon passage.

en grève 14

Rubriques: 

Les interrupteurs ne répondent pas : l’électricité a été coupée.
Je traverse la pièce principale avec la plus grande prudence pour ne pas heurter un meuble, les mains en avant comme un aveugle.

en grève 13

Rubriques: 

Le lieu est glauque et ressemble à s’y méprendre à un hôtel de passe : les chambres se louent à la demi journée et quelques femmes attendent sagement en bas, légèrement vêtues.

en grève 12

Blog: 
Rubriques: 

Je rentre en début de soirée. La voiture de ma femme est garée devant le garage. A l’ordinaire, j’aurais pesté contre cette habitude qui me pousse sur le petit parking à cent mètres de la maison, mais là… Il n’y a plus rien d’habituel.

en grève 11

Blog: 
Rubriques: 

ournée calme et paisible dans un arrondissement vieillot de Paris.
Le commissariat est un bloc noir planté en plein milieu de l’avenue.
Quelques agents sont en faction devant mais ils ne semblent pas débordés par les appels et se permettent d’interpeller quelques voitures.

en grève 10

Nancy.
Strasbourg.
Auxerre.
Bourges.
Rouen.

Rouen.
C’est là bas que je l’ai perdu. Un matin, sa chambre d’hôtel était vide. Fin de notre histoire.

en grève 9

Nous sommes arrivés à Reims en début d’après midi.
Pas un mot pendant l’heure et demi de route sauf une adresse que j’ai rentrée dans le GPS.

en grève 8

Je n’ai pas retouché à mon arme depuis l’incident du bistro.
J’ai dormi dans la voiture après être passé à l’hôtel régler les frais d’une nuit.

EN GREVE 7

Ses longs doigts appuient sur le capot de la voiture, elle me regarde à travers le pare-brise embué. J’aurai aimé que son visage soit éclairé ou tout du moins couronné d’un halo.

EN GREVE 6

Ses longs doigts appuient sur le capot de la voiture, elle me regarde à travers le pare-brise embué. J’aurai aimé que son visage soit éclairé ou tout du moins couronné d’un halo.

EN GREVE 5

« Monsieur… monsieur… »
Sa grosse tête chauve apparaît entre mes paupières.
J’ai l’impression de revenir parmi les morts.
Le serveur ne quitte pas son sourire de rat.

EN GREVE 4

Une station d’autoroute ne ferme jamais. Je me demande même si toute vie s’arrête un jour dans ces lieux. Ils entrent, consomment, boivent, rient, regardent, achètent, se lavent ou se salissent puis s’en vont en ne laissant aucune trace autre que quelques rares et immondes graffitis sur la porte verte des toilettes ou le mépris pour la serveuse qui vieillit dans son bocal de fritures et de gasoil.

EN GREVE 3

Ma tête tourne et le vent embrasse les larmes, les mélange à ce goût de raté, cette force molle que je laisse courir le long de mes jambes.

EN GREVE 2

Tôt ce matin-là, il y a un siècle.
Je quitte l’autoroute, laissant la bande blanche qui se découpe de pointillés pour retrouver la folie plus bucolique d’une route de campagne.

Pages

Subscribe to RSS - Le blog de faipel