You are here

Le blog de cinday

tendrement

je ressens beaucoup de tristesse de t'avoir perdu, mon petit bonheur à décidé de partir, quel malheur. Et puis, tu devais être épuisé, pour me laisser. Je t'aime et plutôt que de pleurer sur ta douloureuse disparition, je vais fêter la vie que tu as menée.
Cindy

et aussi

je ne savais pas que vous connaissiez richard bohringer. Nous l'avons hébergé quand il est venu à Hauterives faire une promotion. C'est un homme très sympathique, et surtout son amie, est vraiment charmante.
Bisous

bonjour

voilà, une nouvelle recrue !!
Je suis agréablement surprise par le dialogue que vous entretenez avec votre public.

Pages

Subscribe to RSS - Le blog de cinday