You are here

Blogs

The World Has No Limit

Salut à tout le monde,

Voici une deuxième chanson qui s'intitule "The World Has No Limit"

J'espère que ça plaira à certains.

Courir sur le verglas des délices figés

De vieux visages, des souvenirs enlisés, des pleurs qui restent secs, trop répétés, monotonie des insomnies, et là claque l'écriture comme une autruche démente se précipite dans un galop antique vers la plaine paisible de l'aube, le rêve encombré de fades pensées, chaque chose revient dans le manége dans la langueur du jour. Marteau piqué de blabla insipide, la folie s'installe dans l'arrière cerveau ou se tient la réserve, enjouée de fantasme tandis que la nuit s'éclaire pour faire briller les gens. Ils y prennent des couleurs essuyées sur les bâtiments, jetées des reverbères jaunitifs.

viens serrer la tentacule du big masta poulpe!

Salut à vous troupeau de fans bélants et à toi grand berger!

les enfants d'instits

j'ai tellement entendu mon père me dire qu'être prolo c'était chouette que j'suis un prolo et c'n'est pas si chouette que ça
et mon frère a fait pareil pour qui pour quoi ?

!!! concert visible ici aussi

Pour ceux qui arrivent pas à voire ici avec le message sorry, trop de wivers...y'a encore moyen de voire dans le forum, là

http://www.manosolo.net/newforum/index.php...t=0&#entry26468

recherche un billet pour ce soir

salut les shalalalistes!!!

j ai deux billets pour ce soir a l olympia mais j en recherche un autre.... alors si jamais vs avez ca pensez a moi!!!!

merci la bonne bise

bonheur

Salut à tous

admiratrice des textes de Mano Solo de "La Marmaille Nue" à "Rentrer au Port", je me décide enfin à m inscrire sur ce site .

11 novembre

Bon plan!

Mano à clermont ferrand?......OUI !!!(enfin si tu veux bien ! )

Comme mano veut que l'on lui trouve des endroits pour qu'il vienne abreuver notre passion en l'ecoutant....je propose ceci : ecrivez manosoloaclermont dans facebook et peut etre qu'ensemble nous pourrons reussir

sozinha

Ma ville est d'une déconcertante splendeur,
une étrange et fragile coexistence où se mêlent
colombages, ruelles sinueuses, vestiges d'un Moyen Age lointain mais cependant si présent,

noir

le ciel est noir
mes yeux sont noirs
mon coeur est noir
ma vie est noires
mes pensées sont noires
et pourtant que j'aime les couleurs....
un ciel bleu
des yeux verts
un coeur rouge

05/11/09 : Neerpelt

Je retrouve mes petits élèves, nous reprenons nos marques tranquillement... Aujourd'hui j'ai un élève de plus : c'est Gaspard, dont les parents, qui font partie de la compagnie "Bibendum Tremens" sont installés non loin de nous. Les deux troupes se sont déjà rencontrées plusieurs fois, parents et enfants ont sympathisé et Didier m'a demandé si ça m'embêtait d'accueillir Gaspard, qui a quatre ans, avec Hubert et Firmin. Les copains sont tout contents de se retrouver et le niveau sonore va être souvent assez élevé, du côté des petits !

Sailing The Styx

Un grand salut à toutes les personnes qui passent par ici,

je vais déposer ici quelques chansons qui datent un peu en espérant que vous preniez plaisir à les écouter.

04/11/09 : Neerpelt

Une nouvelle tournée commence. Nous partons en Belgique, très exactement en Flandres, à Neerpelt. Pas loin de 650 kilomètres à parcourir, et des journées très courtes en ce mois de novembre, le départ est prévu à 7h30. Heureusement la lune est quasiment pleine et nous éclaire quand nous nous levons et sortons du camion. Bruno vient avec nous sur toute la tournée, nous sommes arrivés hier pour être sûrs de ne pas avoir de retard. J'ai retrouvé mon camion très humide : on sent qu'il n'a pas été chauffé pendant trois semaines. Tout était recouvert de condensation, le pire étant dans la cabine où je dors : la matelas n'était pas vraiment sec, d'autant plus qu'une petite infiltration d'eau a tendance à le mouiller dans un coin. Nous avons donc décidé, pour cette nuit, de dormir en bas, sur la banquette qui forme un U autour de la table : en ajoutant des lattes, ça se transforme en lit. L'humidité a surtout eu raison de nos jolies statues en pâte à sel, que nous étions censés peindre sur cette tournée : j'avais oublié que la pâte à sel, même bien cuite pendant tout une journée, peut se réhumidifier... ce qui la rend très fragile... voire toute molle... Les statues se sont toutes effondrées et sont inutilisables, je suis bien obligée de me rendre à l'évidence : la poubelle est leur seul avenir...

ptit homme

c est l histoire de ce petit homme
qui ne sais pas trop ou aller
alors avec son sac et quelques pommes
il part enfin sans ce retourner
il a toujours rêver d une vie d'artiste

Pages

Subscribe to RSS - blogs