You are here

Blogs

A voir absolument : ce mardi 13 octobre à 20 h 40 sur ARTE.

Recrudescence de cancers, malformations congénitales... Souvent, l'on entend dire que c'est les effets de Tchernobyl, un accident il y 23 ans dont on continuerait de subir les ravages. Oui, il y a eu Tchernobyl, et ce grave accident devrait faire réflechir sur les risques que nous fait encourir l'industrie du nucléaire, même ici en France, le risque zéro n'existe pas, les centrales nous font courir de graves dangers, mais ce n'est pas tout.

Retour de piston

mieux vaut...

mieux vaut s'engueuler avec mano solo plutot que de jouer aux échecs avec klaus barbi
peut on arrêter de rire avec n'importe qui et échanger des idées

l'art et la maniere

pas mal le site de mano, ça discute et ça balance sec. j'ai toutefois quelques remarques. mano dit "je suis tout seul et vous êtes des milliers" ce qui est vrai.

question

je voulais savoir ( excuse pour mon indiscretion )quand tu est passer chez drucker avec boringer , est ce que c'est vraiment un pote a toi ou un coup de pub?

Florent Vintrigner [1 concert - 3 photos]

J'inaugure mon blog de photos de concerts avec Florent Vintrigner, qui sort aujourd'hui un nouvel album "L'homme Préhistorique"

sondage

mano puisque tu nous poses la question, quelle est pour toi ton album preferé ? celui qui tu te ressembles le plus ?

SalOpe de CendrillOn

Ah... tu faisais ta malheureuse en haillon, à quatre pattes le cul en l'air à ramasser les petits pois que la marâtre avait volontairement laissé tomber dans les cendres ! Ah... ça oui tu courbais le dos de fatigue et de désespoir après avoir lavé le sol, lavé le linge de toute la maison et sué sang et eau au dessus de la marmite de soupe, à éplucher les légumes ! Tu n'espérais alors pas la moindre reconnaissance, pas le moindre sentiment de complaisance de la part de tes si proches. La maison était ingrate mais après tout tu étais là pour ça... « Cendrillon !... t'as lavé mon survet ?

freres miseres

salut mano, je voulu savoir quand l album des freres miseres aller sortir et est ce que tu as eu des contraintes des maisons de disques sur le contenus.sympa si tu réponds;bye

C'est dégueulasse ...

Allez vous faire voir , ce n'est pas normal parce que l'on ai artiste que l'on puisse parler d'amour et passer une personne à la machine , je parle de souchon, Miossec, Noir désir , grégoire et d'autres moi je n'en peux plus .
J'ai l'impression d'avoir été le gros lot de la kermesse.
je suis écoeurée, en plus je suis aussi un être humain et je ne connais pas le milieu de la télé.

Quel culot Mr mano de parler comme ça d'une personne qui a aussi des soucis.

rentrer au port

mano, je voulais te demander comment tu trouves l'inspiration sur une chanson comme la rouille sur ton dernier album, comment tu viennes les mots.sympa si tu réponds bye

mémoire des tombes

Mémoire des tombes
J'avance aveugle dans des champs de lin bleu
Cueille les ombres
Les mots morts me reviennent en foule
Je sais désormais
Je ne vais pas mourir

Candidat noir

L'Espace Vide ? Peter Brook, au secours !

espacepleinCi-contre, une salle de travail et de rassemblement de Chambéry comme tant d'autres qui appartiennent à la collectivité.
Nous passons notre temps à enlever ou pousser des tables et des chaises pour pouvoir travailler. Parce que nous créons.

Les lieux publics où nous allons sont toujours remplis de tables et de chaises.

Pourquoi ? C'est une manie ?

Merci pour cet album ...

Bonjour,

Je suis très contente de votre album , c'est gai, les paroles sont justes et intelligentes.

hystérique

Les chiens de l'enfer écument leur fumées en une lumière apocalyptique
crachant les suppos de satan en trompette frénétique
depuis que vie la vie, l'évolution est hystérique.

des phrases en vrac...

- j'aime les femmes; elles ont cette impureté fascinante / j'aime les hommes car aucun ne me ressemble.

indifferantes

mes amours perdus ont à mon égard ce trop plus d'indifférence, celle là meme qui les dispensent de mes néfastes aisances éthylique de noctambule affranchies par la vingtaine...

une nuit

D'une lugubre nuit je suis sorti affronter le spectre de l'ennuie

les yeux de pluie

Les yeux de pluie

Seul.
Seul à la nuit qui s’étend
Au long de mes bras tombants,
Linceul.

Elle rampe, vers maudit.
A l’hameçon du temps,
Elle s’agite, se raidit.

Rue des soupirs

Rue des soupirs

Gouttes scintillantes aux pas,
Espoirs éclatés d’un cordeau de bitume,
Déroulé une nuit quand le trottoir vous hume,
Quand les égouts s’abreuvent aux vomissures célestes,

dans mes veines

Un bout de conscience occupée par le vide
Les nerfs à vifs, en boule, là sous ma peau
Insolentes pensées qui perdurent, qui me niquent
Comme si plus aucunes réflexions ne guident mes maux

comme ça

Une distorsion dans mes oreilles et dans mon cœur
Ce son électrique qui fait aussi bien vibrer qu’il fait sombrer
Cette corde tendu et oxydée qu’on gratte mais qui nous fait peur

Pages

Subscribe to RSS - blogs