You are here

Blogs

Elinor Ostrom, Prix Nobel de l'économie, défend la propriété collective

Elinor Ostrom, la première femme Prix Nobel de l'Economie, défend la propriété collective du plus grand nombre contre l'appropriation par un petit nombre des biens matériels et immatériels.

Errance heureuse

Elle m'avait dit : " viens, on va voir une expo, un ami a des toiles sympas dans une ville proche ". J'ai dit : " oui ". La nuit froide, le train chaud et nous voilà filant sur la passerelle qui nous mène au centre du lieu. Architecture bien découpée, des grandes plantes aux balcons. Je marche la tête en l'air, elle non, elle connaît ces maisons, leur ombres et façades. Des trottoirs propres, des buissons amples, la ville est verte. Nour rentrons dans l'hopital psychiatrique.

Creative Commons

Désolée pour ceux qui ont déjà lu l'info, c'est ici que j'aurais dû la mettre depuis le début, je supprimerai les doublons dès que je pourrai.

ENTERRÉ SOUS X

groupe SPOKEN'ROLL toulousain

http://www.myspace.com/enterresousx
1er album prévu début 2010

Pub

04/10/09 : Cossé-le-Vivien

La nuit a été un peu courte et le réveil sera difficile ! J’arrive tant bien que mal à être prête pour dix heures. Le concept est très sympa : c’est un « Petit-déjeuner spectacle ». Nous prenons un plateau et nous servons sur de grandes tables gargantuesques : pain, croissants, pains au lait, beurre, confiture, thé, café, chocolat, jus d’orange… Nous nous installons ensuite autour de tables de six, disposées dans une salle, un peu comme dans un cabaret. Nous sommes ici pour voir le spectacle des Flanc-tireurs, un duo comique très marrant. Il y a beaucoup de jeux de mots, c’est dommage que Gino ne soit pas venu car je crois que ça lui aurait beaucoup plu ! (Gino passe son temps à faire des jeux de mots, souvent bien tirés par les cheveux !)

03/10/09 : Cossé-le-Vivien

Voici le week-end venu, je peux souffler un peu. Je traîne tranquillement une partie de la matinée. En début d’après-midi, Carole me dit qu’elle va chez Noz avec Bernard, Hélène et Johanna. Ici les filles sont fans de Noz, dans n’importe quelle ville où on soit, elles sont capables de te dire en deux minutes où est le Noz le plus proche. Patrick, lui, est un radar à Bio-Coop. Chacun son truc ! Nous flânons dans le magasin un bon moment, on rigole bien, c’est agréable ces moments.

02/10/09 : Cossé-le-Vivien

Une bonne journée d’école, aujourd’hui. Je sens qu’on rentre dans un fonctionnement plus fluide, c’est agréable. J’ai aussi décidé d’intégrer davantage l’ordinateur à l’école. Déjà parce que je me suis rendu compte que les journées étaient longues et denses pour eux (pour moi aussi, remarque !).

01/10/09 : Cossé-le-Vivien

Matinée d'école pour moi, de montage pour les autres. Augustin finit d'écrire un mail pour ses copains du collège, je l'envoie dehors prendre quelques photos pour illustrer ses propos. Il prendra notamment celle-ci, que j'usurpe sans vergogne car je la trouve très belle !

la culture

Qui a la plus grande ouverture d'esprit ?

On n'a pas le droit de dire à quelqu'un de se taire parce qu'il n'a pas récité la leçon que l'on voulait entendre.

(T)Rêves

Rentrons au port - Happening International-Shalaliste le 12 novembre

Je me fais relais d'une information née de la communauté shalaliste :
Nous organisons le 12 novembre avant le futur concert mythique de Mano Solo à l'Olympia, un happening shalaliste géantissime pour fêter la sortie de l'album et faire du tapage sur les boulevards de Paris.

LE CHIEN ROUGE

Un chien rouge qui court les rues
dévalant ses babines
se mord la langue et s'enrage lui-même
il mâche et remâche encore
aboyant son sang aux caravanes des dieux
comme le bâton de Moïse il rougira les eaux il rougira la ville
le chien rouge qui court les rues
n'a d'amis que ceux qu'il a perdu
n'a de regrets que pour ses chicos restés plantés dans les marigots d'amour
il va marchant quatre à quatre
piétinant de toutes ses pattes les huit tétines de sa mère
 
le chien rouge qui rugit le tonnerre

PANTIN, LES RAIES DU MUR.

LES INTERSTICES

question musicale

mano, je voulais te demander pourquoi tu n'as jamais penser a faire une chanson reggae , je suis sur que sa passerai bien avec ta voix.et j voulais te demander ce que tu pensais de la musique de bernard lavilliers.merci mec

Et puis

Vous savez tout sur tout quand on dit un mot on se fait casser. Et bien je ne continue pas à vous embêter Messieurs les savants. vous êtes si parfait.

Pour rire avec Alexandre Vialatte

Vous connaissez Alexandre Vialatte? Non? Alors je vous recommande le roman "Les fruits du Congo". Ça doit exister en Poche, ça date des années 60.J'ai le souvenir de quelque chose de très poétique et très original.
Il tenait une rubrique farfelue dans La Montagne et moi je le lisais dans Le Jardin des Modes qui était un très beau magazine en noir et blanc avec une maquette assez avant-gardiste
.

Bonjour

Moi, je trouve les gens archi compliqués.
Pour moi tout est simple, il suffirait d'un peu de bonnes volontés de chacun pour que le monde soit meilleur.

Clip Vidéo perso

Un nouvel album, un nouveau forum...Mano, ta créativité m'a à nouveau donné l'envie de me bouger. Rien que pour ça, je te dis MERCI de nous offrir en plus de ta rage et de tes albums, ce lieu de créativité où l'on peut venir s'évader de temps en temps, ainsi que participer.

Concert en belgique

SALUT Mano,

Je voulais simplement savoir si pour ton nouvel album, tu pensais donner un concert en belgique.

Rien d'autre à dire à part, Merci pour tes petites chansons de merde.

A voir absolument : ce mardi 13 octobre à 20 h 40 sur ARTE.

Recrudescence de cancers, malformations congénitales... Souvent, l'on entend dire que c'est les effets de Tchernobyl, un accident il y 23 ans dont on continuerait de subir les ravages. Oui, il y a eu Tchernobyl, et ce grave accident devrait faire réflechir sur les risques que nous fait encourir l'industrie du nucléaire, même ici en France, le risque zéro n'existe pas, les centrales nous font courir de graves dangers, mais ce n'est pas tout.

Retour de piston

Pages

Subscribe to RSS - blogs