You are here

Je te vois tu sais

Primary tabs

Rubriques: 

Un jour je suis ici et je peux écrire, ma main me laisse faire

Les mots sont là, ils s'inscrivent, tout l'intérieur de moi fait sortir ces phrases, je n'ai pas d'effort à fournir

On dirait un cri

Je dois suivre les idées qui viennent

Le vocabulaire et l'orthographe

Mais à part ça tout est simple

Des mots sortis sans résistance, je les découvre et ils me plaisent, comme une image de miroir qui ne reflèterait pas les défauts. Je les lis, les relis et encore une dernière fois. Ensuite ce sera demain, je rereregarderai encore, pour continuer à y comprendre quelque chose, une intention peut être, qui serait sortie trop vite.

 

Je suis partie à pied ce matin sur la route qui "file loin". Grâce n'était pas plus grosse qu'une pièce de 5 francs de l'autre côté de la colline.

Tout ces kilomètres pour te laisser là où tu es, quelle revanche sur l'égoïsme, plaisir d'avoir fait quelque chose contre rien

Pour toi

J'ai mon seau et mon licol, je te regarde un moment et je fais demi tour. je te laisse tranquille, ma selle n'est pas un travail, juste une proposition

J'irai boire le thé

A l'ombre du grand tilleul

Sous cet arbre je me sens bien, je pense encore une fois à la chance que j'aie de vivre comme ça, cette solitude là, savoir l'apprécier sans la gaspiller

La voir

Je me demande ce que j'attends de plus dans cette vie

Moi qui me suis débarrassée de tout

Presque tout

Des fausses fleurs

 

 

J'ai quitté les tourments, les cris des gens, les tribunaux qui déchirent les enfants.

 

J'ai fui ce qui n'était pas doux, les "retourne toi", "t'es bonne sous l'homme", pourquoi parlerait-on d'amour puisqu'il ne s'agit pas d'aimer

 

J'ai quitté conventions et obligations, mince où ai-je mis mon costume d'apparence? regarde ce que je fais, oohh et lui, quel honte alors, qu'épousons nous à ce moment là? Mariage de bois

 

J'ai laissé tomber les mauvais amis. Vous savez, ceux qui ne sont pas là car ils sont devant leur verre de Pastis la tête dans les mains. Ma vie est affreuse.. je ne suis rien.. je ne suis rien mais je suis contre tout. Je ne suis pour rien mais je suis anti chasse anti pêche anti corrida et anti salades vertes. Ah non merde pas la salade, ça veut plus rien dire mon truc. Et pourtant, à ce moment précis, à cause de ma laitue, cette phrase prend tout son sens. Ils nous effacent ces amis car nous ne sommes pas ce qu'ils veulent.

Ok j'arrête la salade mais tu me laisses les cougettes.. ah pas les cougettes non plus.. Salut!

 

Ou encore d'autres

Arrêtez de m'attendre je suis sous le tilleul, au même endroit qu'habituellement, pas besoin de me chercher puisque vous savez où me trouver. je suis habillée pareil, coiffée pareil

On ne possède pas

Les sentiments

Personne n'est irremplaçable et les grandes histoires s'éffondrent.. Mais il y a de la place sur mon banc, viens si tu veux

 

et aussi

J'ai quitté

Les ennuis

Ou tu es

Avec qui

Aux enquêtes de ceux là

Sherlock n'a qu'à bien se tenir

 

Je me suis levée à 6h30,  je suis venue pour monter à cheval ce matin. Il est 9h00 et le soleil est haut déjà

Mais il reste de la fraîcheur, c'est très agréable ce moment.

Je regarde ma jument galoper et s'arrêter dans la luzerne. Elle est belle.

Je fais demi tour

vas.. je t'ai promis

La belle vie

 

En laissant partir, j'ai aussi laissé venir..

Ouvrir son coeur, enfin, et qu'importe ce qu'on croie et qui sont ces "on"

Comme moi avec Grâce, quelqu'un sait m'accompagner aujourd'hui, sans bride

Ma tête sur ton épaule, ta main

Solide dans ma main

Un regard vers toi Grâce tu as très bien compris, pas besoin de se posséder pour s'aimer

Et la confiance

Qui nait

De cette liberté qu'on a même pas demandée

 

 

Commentaires

Portrait de Jiaime

je relache donc un bref instant

autour de ma tête la pression de mes mains

et lève alors un de mes verres de Pastis

à ton bonheur du moment

te le souhaitant sincèrement doux et sans fin.

puis "mauvais ami reconnu"que je suis,

je repars,inefficace, dans mes anti ceci,anti cela,

te laissant ,c'est d'accord ,les courgettes et puis voilà.

salut.

 

Jiaime

Portrait de kathleen

Juste demander

Comment ça fait

De se reconnaitre

 

Un jour quelqu'un m'avait reconnu moi aussi

Dans un de tes billets

A peine romancé

A se demander si ce n'était pas fait exprès

Juste pour foutre la merde

Chez les autres

Pas chez soi

Chez soi on se ment

Quand tout le monde dort

Maudits champs de bataille

Salut

 

kathleen

Portrait de Fox

C'est ça hein ? C'est vrai que ça énerve à la fin ...

 


Portrait de Jiaime

c'est noté,voilà,rien fait exprés,absence de finesse sans doute dans mes billets ,absence de talent pour mériter place ici,tu as vu,je n'y écris plus alors je te souhaite donc avant de me retirer les meilleurs et les plus doux moments. 

 

Jiaime

Portrait de Fox

Y'a la bourse ou la vie et déjà tout est dit ? Le talent ou l'envie, tout ça, ça reste à dire. Tu sais ? Il y a comme une envie d'en sourire, de recracher la pomme et son vers à nourrir... Anti-ceci ; Anti-cela... Il va continuer le combat ! L'iniquité qui gratte en mains, mais y'a des plumes, sur le chemin, "pas beaucoup d'ombres dans le lointain" oui, mais de l'encre et des refrains... Et pour le reste, on verra bien, de Grâce, en un mot... Grâce pour les mots ! Au passage, un bonjour à Patrick...


Portrait de Jiaime

fox,j'avais dit ,je me retire

mais pour te saluer et envoyer le bonjour

à l'ami Patrick,je fais un retour

cela me fait plaisir de te lire,

toujours autant,

tout comme au temps...

 

Jiaime

Portrait de mix

 

 

 une ballade

 c'est ça

 c'est une ballade que tu nous chantes

 je le sais bien cet air là

 

 j'ai reconnu la romance

 et l'air et la musique aussi

 j'en sais les personnages

 j'en sais les sentiments

 

 c'est mon histoire aussi

 celle de tous les amants

 sans les mensonges si

 et tous les rêves oui

 

  aimons nous

 les uns contre les autres

 je t'aime oui

 infiniment

 

 si je ne mens

 

 et de la confiance

 nait la danse

 la danse des sentiments

 

 tourne tourne

 on se retourne

 c'est pas la même danse qu'avant

 

 ...

 

 

 aussi j'aime tellement comment tu écris cet accouchement

 des mots

 cet écorchement

 et une fois nus

 peau contre peau

 le contact

 l'aisance

 la confiance

 

 

 : )

 bon maintenant je vais dormir

 

 

 

 

mix

Pages