You are here

ÉDITOS

Primary tabs

LA GARDERIE

C'est marrant

tous ces gens qui m'écrivent pour me donner des conseils. Ils me font penser au film sur Piaf que j'ai détesté. Ces clichés qui font que l'on croit que l'artiste serait un peu naïf sur lui-même, sa place dans la société des autres, qu'il serait surtout une pâte brute, souvent pervertie par le système, à son insu.

On veut finalement considérer l'artiste aujourd'hui comme on considère l'enfant, c'est à dire le dernier havre de "pureté" sur la terre. Alors on infantilise la pensée que l'on a sur eux, et on en vient carrément à leur écrire quoi faire et comment. Dans le même temps les gens vont coller sur toi toutes leur attentes, comme des parents. Ainsi l'artiste arrive jusqu'à "trahir" son public, s'il ne se conforte pas en action aux attentes de ses parents. En ce sens le paternalisme du public est complètement classique dans un schéma plutôt réactionnaire. Ce n'est pas l'idéal soixante-huitard qui laissait s'épanouir l'enfant, pour s'étonner en permanence des résultats, c'est vraiment une ligne de conduite rigide, dans laquelle tu dois marcher droit, sous peine de te faire bannir de la famille. Ce ne sont pas des parents qui t'aiment, ce sont des parent qui comptent sur toi. C'est très différent.
Ils vont pourtant adopter bien des sales gamins, pas spécialement les plus beaux ni les plus propres, mais dès l'adoption ils voudront les figer dans le charme premier. On choisit un artiste dans sa liberté, et on l' empêche direct d'en choisir une autre, sous peine de trahison.
De l'artiste on ne connaît que notre propre histoire avec son produit. Rien d'autre. Pourtant on entre dans sa vie, dans une caricature de sa vie, celle de bric et de broc que l'on a péché ici où là, et puis on se sent le droit de juger. Il y avait la presse, les radios, la télé, et aujourd'hui ce genre de paternalisme compose les deux tiers des commentaires internet. Avant fallait poster un timbre pour faire la morale aux gens, du coup c'était plutôt rare d'en recevoir. Mais si on peut moraliser en deux clicks, là c'est ma boite à mails qui fume.
Les gens qui eux, sont sur facebook, m'écrivent pour me dire "mais putain Mano kestufoulà? Tu me déçois, gna gna gna" , les gens sur myspace, pareil, c'est à mourir de rire.
Ils habitent là, ils y passent leur temps, souvent leurs espoirs, mais toi, tu ne devrais pas être là Mano, tu devrai pas te faire chier là-dedans. Tu devrais être au dessus de la mêlée...
Ca veut dire quoi? Pas avec nous les gueux? Ou alors va te coucher c'est pas un film pour les enfants? Il y a aussi tous ces gens qui s'étonnent que j'ai une alerte google à mon nom, et qui parlent de moi sans avoir absolument aucune envie que je vienne commenter ce qu'ils font. Qui déblatèrent et s'étonnent, ho! qu'un si grand personnage prenne la peine de venir leur dire d'aller se faire foutre. Je vous jure.
En fait, sans caricaturer, si je suivais tous ces conseils que je reçois en permanence, déjà je ne vous parlerais pas. Je devrai ne pas parler...à des gens venus me lire. Oui oui, ça commence comme ça. Le type il m'écrit parce que je parle et qu'il vient lire, pis après il m'en veut, alors d'avoir écrit ça? ...Ou de l'avoir lu? Je ne sais pas. Et tout est comme ça. Il me découvre grâce à un système, mais pour lui je n'en fait pas partie. Sans la promo des labels il ne venait pas me voir au Tourtour à mes débuts, mais il rêve que j'y retourne pour correspondre à un romantisme dont la plupart du temps il est très loin lui-même. Tout à coup le rôle s'inverse, c'est en temps que parent que tu trahis un idéal naïf dans le public, comme quand ta mère a un amant ou que le père Noël n'existe pas. Ils t'en veulent de briser l'enfance dans laquelle tu les confortais.
Depuis dix ans sur le net, chaque fois que je prend la parole, je me fais soit bannir de la famille, soit "oediper" par des enfants furieux.
Bin ouais. C'est comme ça. J'aime bien. De toute façon je ne suis pas là pour investir, y'a bien un magasin mais je m'en occupe jamais. Je suis là comme vous tous, dans ma pensée quotidienne. J'essaye de sensibiliser les gens sur certaines choses, j'y arrive des fois. Si j'y arrive pas, bin je recommence le lendemain. Et puis c'est bien là que je me reconnais.
Moi.

Mano..

Commentaires

Portrait de pinturichio

Salut Mano,

Tu as tout à fait raison (sans vouloir te frotter la manche), pas mal de gens dans ce monde veulent qu'on ai la même penser qu'eux. A mon avis, ils ont besoin que tu les réconfortent dans leurs pensée au lieu d'écouter tout simplement ce que tu as dire, c'est ce que j'appelle de l'égocentrisme. Je crois que ce sentiment est dévelloper par cette société En penssant à la chanson de Reanaud "société", je me dis qu'elle nous à bien eu ou alors qu'on a pas les couilles de l'affonter donc je pense que tu ne peux que pardonner ce sentiment.
Moi, je te remercie pour bien sûr pour tes petites chanson de merde mais aussi pour m'avoir fait comprendre ce qu'est ou était un PUNK.

En tout cas je suis heureux de déplacer un petit bout de mon périph de Bruxelles à l'Olympia. A+

Portrait de amok67

moi aussi je rigole bien paternalisme ect... franchement j'en ai soupé moi si quelque chose à dire je m'adresse à l'interessé. pas pour l'influencer mais pour lui
ouvrir les yeux sur des sujets qui me tiennent à coeur. sinon je vois pas pourquoi créer un forum "parlons de tout et de rien" parce qu'apres faut pas s'etonner. mais on prend tout pour sois et on critique en jugeant sans rien savoir alors moi aussi j'ai un peu envie de me détacher sans tenir compte de ce qui est dit juste dans les domaines qui m'arrangent alors riont ensemble en attendant la mort.tes fans t'amusent par leur debilité mais toi dans le domaine tu fais
fort aussi. s'imaginer qu'on apprend la vie aux autres c'est pas mon truc mais toi dans le domaine de la "pensée unique" t'es balaise/ tu balances des sujets et quand quelqu'un emet la moindre opignon qui va pas dans ton sens, tu allumes. moi personnellement à ta place je tirerais pas sur les ambulances parce que le monde est fait d'assez
de cons pour qu'on ai pas besoin de ce bouffer la gueule. si quelque chose me deplait je le dis mais j'essais de comprendre mes détracteurs et je generalise pas la connerie. si quelqu'un me comprend pas j'explique mais le mépris ça je supporte pas. l'intelligence c'est
aussi savoir profiter de l'avis des autres meme si les trois quart sont bons à jetter. quand on ce donne la peine de me parler j'ecoute et avec mon maigre esprit j'essais d'en tirer quelque chose. tout n'est pas verité je te l'accorde mais ça marche dans les deux sens.quand je t'ai dit que j'avais fait douze ans un metier que je detestais tu m'as dit "tu me fais pitier" et effectivement j'aurais moi aussi pu faire force de caractere, crier "no futur" et m'alonger avec une seringue plantée dans le bras. mais de là où je viens quand on a un
boulot on ce bat pour le garder. c'est toute la difference entre quelqu'un comme toi et quelqu'un comme moi. ensuite parlons cognitif.ça ce résume pas simplement à balancer de grosses phrases pompeuses pleines de sous-entendus alors avant de vouloir utiliser ce mode d'apprentissage, pour ceux que tu estimes etre des trou du cul, je me donnerais plutot la peine de lire un ou deux bouquins sur le sujet
(on peut etre autodidacte mais y a un moment où la blague doit
s'arreter) on apprend pas tout "tout seul"
personnellement j'ai essayé le cognitif avec toi c'etait juste pour t'ouvrir les yeux sur le fait que quand tu t'adresses à tes lecteurs tu devrais le faire en utilisant ton quotien emotionnel (comme dans tes chansons) plutot que d'essayer de te faire mousser avec un quotien intellectuel digne d'un bulot. enfin pour finir parlons de ta"culture" punk. arf laisse moi rire, un tier des punk des années 90
c'etaient de pauvres raclures de skinhead en mal d'identité et vous fier de votre "culture" vous les avez acueuilli les bras ouvert. moi j'etais redskin et croit moi je sais de quoi je parle vous avez meme pas été foutu de faire le menage entre vous. et apres avec vos commentaires de junkies vous voudriez etre idolatré alors que c'etait juste de la faiblesse de caractere. déroulons le tapis rouge en
province, mobilisons les pouvoirs publiques pour que mano viennent à nous( sans oublier de lui payer le trajet bien sur). quand tu racontes qu'à l'epoque tu recevais simplement une biere pour tes prestations j'aimerais quand meme savoir comment t'as pu créer une sarl (tu t'etais arrangé avec le patron pour qu'il te garde la tune)et apres tu voudrais faire croire que la culture est à la portée de
tous et partout et que c'est un choix perso.les donneurs de leçon me font chier et je savais les artistes narcissiques mais je dirais plutot nombrilistes dans ton cas. à bon entendeur

Portrait de isamona

Je le trouve émouvant, moi, cet édito. Très touchant et n'appelant pas de commentaire. (je ne les ai pas encore lus, les commentaires)

"Il n'est pas de fardeau que je ne puisse poser chaque soir. Chaque matin renaissent mas deux poings." (Mano Solo)

Portrait de manosolo

Donc voilà, j'ai effacé la petite baston avec l'autre Amok ci dessus qui avait peu d'interet, je laisse quand même ses propos de départ, qui finalement sont un bel exemple de ce que je raconte.
Vu que j'ai bloqué cet individu, il faut nous s'attendre à le voir réaparaitre sous un autre nom. :)

Portrait de fullmonster

C'est dommage, je trouvais çà vachement distrayant comme petite discussion... :) !
Mais bon il va surement aller poser ses douces injures sur un autre mur à n'en pas douter! suis sur çà t'as défoulé de lui en mettre plein la gueule non? Enfin moi en tout cas çà m'aurait fait du bien lol ^^

Fullmonster

Portrait de Djoulietta

Bonjour Mano Solo,

ce que tu décris (me voilà hésitante devant l'emploi du tutoiement, on ne se connaît pas et cela met immédiatement une certaine intimité entre nous, mais je m'aligne sur les autres commentateurs de tes éditos... tout bien réfléchi, l'idée de cette intimité virtuelle est loin d'être déplaisante... bref ce que tu décris) me semble juste. Il ne doit pas être facile d'être l'objet du discours des gens. Mon travail m'amène à vraiment connaître les gens, et les intentions ne sont jamais purement mauvaises. Seulement si les comportements sont toujours compréhensibles, ils sont souvent inadaptés, parfois inexcusables, inacceptables.
Tu râles des conseils des gens alors histoire de te mettre de bonne humeur je vais t'en donner un!
Continue à avoir cette distance qui te permet de trouver marrants tous ces conseils que l'on te donne. Les gens ne sont pas méchants. Ils ne sont pas doués.

Post Scriptum: J'aime beaucoup ton dernier album. Particulièrement "J'avance" qui dégage beaucoup d'énergie, et "Rentrer au port".

Bon après-midi

Portrait de Marco

Mano,
je viens de mettre mon nez - et mes doigts - dans ce monde par lequel tu nous offres un contact qui n'est pas seulement virtuel et "public relations", et je te découvre vachement équilibré et solide dans ta pensée... Je ne m'en doutais point - sans avoir voulu t'élire comme mon idole non plus - mais c'est pour moi une autre, belle surprise...

Du coup, je te raconte un truc.
J'ai une formidable collections de vinyles, que j'achète depuis que j'écoute de la musique (1982). Comme je n'ai jamais voulu passer au digital, je me suis retrouvé dans un piège commercial - depuis vingt ans presque personne ne publie plus de vinyles -, tout en échappant aussi aux dérives esthétiques liées au système digital même - beaucoup de gens ne connaissent plus la beauté d'une photo d'album (déchargement oblige).
Bref, depuis deux ans je me limitais donc écouter tes compact-disques (que j'ai achetés, bien sûr) chez des amis, ou pendant des déplacements en voiture (remarque: j'en n'ai pas une, moi...).
Jusqu'à ce que, il y a deux mois déjà, j'ai fini pour acheter - à 39 ans - mon premier lecteur compact-disque!!! Eh oui... pour écouter ta magnifique musique!...

Juste une histoire; je crois lié à ce changement de modes de vie objet de tes réflexions; mais décliné en anecdote...

Marco

Portrait de manosolo

T'es con :) Le CD n'en a plus pour longtemps!

Portrait de youenn

t'as raison mon pote chante c'que t'as envi du moment qu'tu chantes
j'en est que faire de tes textes j'prends qu'ton énergie de vie
tu n'es pas un poète tu es un pote avec une force incroyable qui me donne de la force pour être moi
t'es mon pote en fait mais tu sais pas à quel point ! heureus'ment pour toi ou pour moi chante et sois sinscère comme toujours !
p'tain non j'te donne pas d'conseils j'te donne mon oseils non plus
j'te donne rien mais j'prends tout de toi !

Portrait de Lu lu

"Il ne faut pas qu'il décoivent son public" c'est une expression que j'excècre...En quoi décevoir? parce qu'on ne donne pas à tout un chacun ce qu'il veut... L'art n'est pas à la carte, qu'on se le dise!!

Portrait de Stéphanie

Rien à ajouter sur les donneurs de leçons... Si ce n'est que je ne trouve pas ça si marrant, et c'est même souvent digne d'un petit énervement.

Garder la tête froide, savoir ce qu'on veut.
Entendre.
Ne pas retenir.
Trier.

Tout un programme.

Et ce petit dessin animé qui nait sous mes deux yeux amusés, c'est bon ça ! Ça me rapproche de toi

Portrait de youenn

ne jamais se fier à la tête mais toujours au coeur garde le coeur chaud vibrant chantant émouvant touchant battant pulvérulent atomisant no fachisant

Portrait de ATYPIK85

les gens qui critiquent devraient peut etre balayer devant leur portes avant d'aller voir devant celle des autres.mano je pense que tu n'a aucun conseil a recevoir tu chantes avec ton coeur,avec ton âme et même avec tes tripes.continu moi ce que j'aime c'est que ta musique a evoluée en même temps que toi et que tes galères c'est ça qui est bon!!!!!!!!!!!!


Portrait de melbize

Moi je pense que chacun d'entre nous dirige sa vie comme il l'entend à partir du moment qu'on trouve notre propre équilibre !
Etre en décalé de la société, ne pas être dans le moule est mal perçu de nos jours, certes...et alors ??
Moi si je n'ai pas envie de faire comme tout le monde, de me marier, d'avoir une maison, un chien et des enfants a qui cela pose problème dans le fond?? a tous ceux qui ont une etroitesse d'esprit mesurable au microscope !
etre hors norme c'est ne pas être compris et subir les remarques et conseils de toutes les personnes qui nous entourent ( ou pas d'ailleurs mais pour le coup c'est pire encore)...Moi je prends les remarques, elles ne me touchent pas car je sais que cette voie est la mienne: le voyage, l'errance ici et ailleurs, l'echange des cultures...et que je ne suis pas ici sur cette terre faite de milles merveilles pour rever ma vie plutôt que de vivre mes rêves..

Portrait de ATYPIK85

PENSER SA VIE NE PAS LA REVER!
C'EST VRAIMENT MA SEULE PHILOSOPHIE SUR CE SUJET
MELBIZE T'AS RAISON FAIT TA VIE NE T'OCCUPE PAS DE SE QU'ON TE DIT SI TU LE SENS JUSQU'AUX FOND DE TES TRIPES C'EST QUE C'EST BIEN CA TA VIE.BONNE ROUTE A TOI.


Portrait de Vincent LAUGIER

Bien dit et en plus pour rêver il faut de l'espoir et pour vivre il faut aussi savoir s'entourer de personnes qui partagent peu ou prou ce qui nous animent car seul ça devient terrible de faire face au flot de conformisme de ceux qui pensent leur mode de vie comme modèle allant de soi...


Portrait de kathleen

je relis ces phrases avec le sourire. Merci Mano

kathleen

Pages