You are here

dimanche, 4 November, 2012 - 18:14 kathleen
Rubriques:
8 commentaires

Et alors on dit les choses
On les dit un peu fort
Crier d'autres mots que la peur

Réalise
Réveille toi
N'importe quoi

dimanche, 14 October, 2012 - 01:27 le margaow
Rubriques:
2 commentaires


Elle était là le dos appuyé après le mur froid et ruisselant des dernières averses de la nuit, Après avoir donné le plaisir ultime à un quelconque porc sans scrupule.

mardi, 18 September, 2012 - 14:07 mix
Rubriques:
1 commentaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 marie-thérèse 

 soixante-dix ans

 et neuf mois d'âge mental

 détresse respi

 et douleur dite

 par l'entourage

 elle la grimace

  chacun la sienne

  trente ans dans dans une cave

 et son frère et sa soeur

 qui la découvrent

 qui découvrent leur soeur

 la cave

 dans une cage

 à la mort des parents

 un lit à barreaux

 un biberon

 elle est comme un enfant sans âge

dimanche, 2 September, 2012 - 10:44 Fox
Rubriques:
Blog:
5 commentaires

Juste un petit poème,

Qui se voudrait chanson,

Juste quelques phonèmes

Posés sans prétentions.

Juste un petit poème

Qui chante sur six pieds

Quand le ciel est tout blême

À la fin de l'été.

Juste une ritournelle,

Un mot et puis un mot,

 

jeudi, 30 August, 2012 - 01:53 mix
Rubriques:

 

 

 

 

 

 

  quand les mots s'éteignent

  comme l'esprit se vide

  quand la fatigue est là

  avec ses heures pleines

  de travail, de partage

  d'efforts tant acceptés

  quand le monde se rétrécit

  aux fenêtres électriques

samedi, 14 July, 2012 - 00:49 mix
Rubriques:
2 commentaires

 

 

 

 

 soudain tout seul

 je me demande

 soudain si vite

 

 je me détache

 

 avant que de sombrer

 soudain demain si loin

 soudain je doute

lundi, 2 July, 2012 - 15:47 Fox
Rubriques:
1 commentaires

Créanciers, débiteurs,

Comptes à découvert,

Arrêter le compteur

Et tant pis pour l'hiver...

Et quand l'été revient

Vérifier ses débits,

Ne pas aller plus loin

Que la ligne crédit.

Encaisser virements,

Retraits et assurances,

S'acquitter des paiements

Pour rester dans la danse,

Tous les papiers de banque,

Poésie d'aujourd'hui,

Marchent comme des tanks

Implacables, sans vies.

Il ne reste pour ceux

Que l'horizon chatouille,

Qu'à refermer les yeux

Sur la grande magouille;

Oublier relevés

Ou autres échéances

Pour se mettre à rêver,

Et retenter la chance...

dimanche, 17 June, 2012 - 07:39 Fox
Rubriques:
4 commentaires

Sur le banc des Nations,

Chacun dans sa culotte,

On regarde au lorgnon

Ses oignons qui mijotent.

Quand on lève le nez,

Au-dessus du binocle,

Le monde a tant tourné

Que vacille le socle.

 

Alors les yeux baissés

On retourne à ses comptes,

Et monte l’anxiété

Autour du taux d’escompte,

Sur le banc des Nations,

La crise y est passée,

On n’y fait attention

Qu’à sa pauvre monnaie…

 

http://www.youtube.com/watch?v=M7QsVf1IpXo&feature=youtube_gdata_player

dimanche, 17 June, 2012 - 02:18 mix
Rubriques:

 

 

 

 

 

 

 à l'aube du nouveau monde

 je cours vers les étoiles

 tout doucement

 à la mesure de la vitesse

 je cours

 tout doucement

 et vers demain

 et le lointain

lundi, 21 May, 2012 - 20:04 Mr Mojo
Rubriques:
1 commentaires

Je marche seul parmis les débris

De ce monde sans vie

Où les âmes errantes

Ont battis leur antre

Je marche, je trébuche

Sur un bras ou une bûche

Qui sait, qui sait...

Dans un puit de cendres

Un mois de décembre

Qui s'étalle le long de l'année

Une neige de béton armé

Je glisse parmis les flots

De boue sortie de ta bouche sans mot

M'accrochant à cette barre de fer

Ou peut-être n'est-ce qu'une artère

Emporté je coule le long

De ce gouffre sans fond

Pages

Subscribe to