You are here

vendredi, 16 March, 2012 - 23:00 mix
Rubriques:
2 commentaires

  

 

 

 à l'ombre

 et cette lumière chaude qui te baigne

 moment tranquille

 comme un instant attendu

 le parfum de l'air

 les bruits de la rue

 l'énergie tranquille

 du moment qui passe

 un moment de fin de semaine

 l'après-midi qui se termine

mardi, 13 March, 2012 - 09:06 Fox
Rubriques:
2 commentaires

Pour Léo

Assis au bord d'un lac,
Un enfant libellule,
farfouille dans son sac
où ses rêves pullulent.
Il prend sa canne à pêche,
n'y met pas d'hameçon,
Léo est né revêche
à toutes les leçons.

Il a au bord des yeux
un monde fait de dunes,
de châteaux merveillleux
accrochés à la lune.

Voici un an déjà
Qu'il a pris ce repère
pour y vivre tout bas
au rythme des Chimères.

Du haut de ses dix ans
Léo sait tant de chose
que déjà dans son chant
quelque chose s'oppose.

À l'école un copain
l'a nommé libellule
mais Léo s'en fout bien :
il joue de la virgule.

Dans son cahier bleu
il met des mots, de l'encre,
et il s'évade un peu,
et il relève l'ancre.

Sur de grands voiliers
il parcourt cette terre
où presque fous à lier
les hommes manquent d'air.

Léo sent bien tout ça,
à rêver, à écrire,
il sent bien que tout va
commencer à mourir
mais il est si petit...
peut-il vraiment nous dire
que l'on se noie ici
à force de subir ?

Quand les autres enfants
sont maintenus en classe,
Léo reste et entend
palpiter tout l'espace.

Il aura, Liberté,
Goûté ta voix lactée
à l'âge des colliers
Serrés sur la trachée.

mercredi, 22 February, 2012 - 10:08 Fox
Rubriques:
2 commentaires

Souviens-toi mon ami
Tu disais que poète
C'est un peu comme un cri
Qu'on pousse quand tout pète,
C'est un peu une vie
Tirée à l'arbalète,
Un grand bout d'infini
Beau comme une comète.

Souviens-toi mon ami
Tu disais que poète
Y'a rien de plus joli
Quand on est né esthète,
Et que même la nuit
Ça brille dans la tête
Et que ça fait du bruit
Aux allures de fêtes.

Souviens-toi mon ami
La rime de casquette
Qu'on alignait trop cuits
Par nos heures défaites,

Souviens-toi mon ami
Et s'il-te-plaît arrête
De compter tes débris ;

Tu es de reconquête !

dimanche, 29 January, 2012 - 16:06 Bonze

Petite semaine que celle-ci. D'autant que je ne suis pas chez moi et coupé d'internet depuis 5 jours.
Cependant, j'ai quand même quelques petites choses à vous montrer.
Si de votre coté vous avez vu des choses qui mériteraient d'être partagées, n'hésitez pas à m'en envoyer.

samedi, 28 January, 2012 - 09:29 Fox
Rubriques:
2 commentaires

Et le temps glissera sur le fil de l'absence,
Il fermera les bras sur un monde en silence ;
Attendant l'étoile qui guidera ses pas
Le temps restera là, mais nous n'y serons pas.

Car sais-tu, mon amour, que le temps perd son sens
Sitôt qu'on lui oppose un peu de résistance ?
Que son venin s'altère aux portes de nos trêves
Ou qu'il tombe en poussière au contact des rêves ?

Chaque jour passera, même sur la distance,
Et la consumera comme un bâton d'encens ;
Nous marcherons devant les heures qui séparent
Et le temps coulera, sans qu'on ne s'y égare.

J'ai fait ce rêve là après quelques souffrances
Imposées par un temps qui rêvait de vengeance,
Et je t'écris ces mots pour qu'ils fassent un pont
Au-dessus des secondes qui tournent trop en rond.

samedi, 21 January, 2012 - 23:39 kathleen
Rubriques:
2 commentaires

mercredi, 18 January, 2012 - 00:05 mix
Rubriques:

 

 

samedi, 14 January, 2012 - 22:24 mix
Rubriques:
1 commentaires

 

 

mercredi, 11 January, 2012 - 19:02 Fox
Rubriques:
2 commentaires

Je n'étais pas venue
Pour tenter le festin
Même si mes mains nues
Se tendaient bel et bien.
Je n'étais pas venue,
Comprenez bien ce point,
En sachant que la rue
Attendait juste au coin.
Je n'étais pas venue
Sans serrer les deux poings
Sur les déconvenues
Et sur tous les chagrins.

En fait j'étais venue
Parce que j'avais faim
Et que mes avenues
Ne menaient plus très loin.

Je n'étais pas venue
Par cent mille chemins
Mais par un bout de crue
Qui poussait mon entrain
À la porte des nues,
Au feu de quelques joints
Sur des feuilles tendues
Où j'écrivais sans fin.

Pages

Subscribe to