You are here

dimanche, 2 November, 2014 - 19:53 Vincent LAUGIER
1,516 lectures
Rubriques:
Blog:

Alors t'es pas tout seul, il y a la
vieille amie la peur solide comme un vieux mur auquel tu tiens et tu
descend dans le profond de toi-même pour oublier ce qui vibre trop
dans la vie dure.

Il est doux de descendre dans le puits
des rêves.

vendredi, 31 October, 2014 - 15:11 Fox
1,817 lectures
Rubriques:



Une rencontre un jour, dans un port un peu mort, le bec dans l'eau de la poésie, on vient écrire, on vient y lire et tout à coup : une énergie,
Celle de la vie qui bat l'envie...
Un partage d'émotions, merci Bastien et Vivien pour ce super moment de musique et vivement la prochaine !

Allez venez on s'en va en poésie ;)
mercredi, 8 October, 2014 - 17:25 Vincent LAUGIER
2,021 lectures
Rubriques:
Blog:

C'est le trajet d'un enfant d'une banlieue et d'un
climat, un mode de vie qui piège à mort et il en est là à descendre, à
mourir . Tout autour, la drogue circule et elle rend fou par manques et
par soifs d'argents, tous sont touchés d'une façon ou une autre. Ils se
crament pris dans un virevoltage, une nécessité qui les tenaille.
Ce
livre m'est venu par la radio par les évocations de l'auteur et puis le
rappel dans ma connaissance que Mano Solo avait entre 15 et 20 ans

mardi, 7 October, 2014 - 04:44 Fox
2,881 lectures
Rubriques:
1 commentaires



On écrit pour survivre,
Pas pour se faire aimer,
Que ce soit dans un livre,
Ou sur une portée
On note la musique,
On s'accroche au tempo
Et si c'est utopique...
On veut vivre de mots
En se servant des clés
Reçues dans son trousseau,
Pour s'ouvrir les pensées
À un monde nouveau.
On écrit pour se faire
Et croire encore un peu
Qu'on peut, de sa lumière,
Transmettre un peu de feu.

lundi, 29 September, 2014 - 18:37 Fox
2,107 lectures
Rubriques:



vendredi, 19 September, 2014 - 21:20 Vincent LAUGIER
2,083 lectures
Rubriques:
Blog:

Le gars du pont du Gard n'est pas un
ponte, il a une tête de gargouille et elle a la même couleur que
les pierres du pont, un peu trop pour faire sérieux, il a le soleil
sur le visage.

Il ne va pas loin et ne fait pas de
bruit mais il détonne dans la foule qui se presse.

Il est jeune mais s'habille à la
vieille époque des étoffes épaisses.

Il marche comme un automate déréglé
avec une curiosité dans le regard qui fait peur.

samedi, 13 September, 2014 - 08:24 Fox
7,352 lectures
Rubriques:
5 commentaires


samedi, 6 September, 2014 - 08:36 Fox
4,596 lectures
Rubriques:
2 commentaires
Je me suis fait le coeur nouveau,
Je me suis fait le coeur drapeau.

vendredi, 5 September, 2014 - 20:37 Vincent LAUGIER
1,650 lectures
Rubriques:
Blog:

Les braillements, ça résonne comme des
cris de guerre.

La nuit je m'enfuis de tout ça,
histoire de faire des miracles.

Les chiens coursent le vent et vont
comme des ballons se bolident.

La pluie rit et les tuiles glissent, je
marche dans la vase, la marée est partie, les oiseaux tournent au
loin comme des drapeaux arrachés.

jeudi, 28 August, 2014 - 18:06 Vincent LAUGIER
2,646 lectures
Rubriques:
Blog:

Dans
le monde des peurs il n'y a pas de sœurs, rien de serein, il y a une
vague de choses qui valsent, t'as une seringue dans le coeur, et tout

Pages

Subscribe to