You are here

mercredi, 18 April, 2012 - 23:59 mix
1,657 lectures
Rubriques:
1 commentaires

 

 

 

 

   à l'heure du réveil

   quand s'en vient le jour

   et que l'âme et l'amour

   quittent la veille

   juste là

   juste avant l'aube

   avant le petit jour

   quand les oiseaux sifflotent

   pour moi leurs musiques

mardi, 17 April, 2012 - 09:13 Fox
823 lectures
Rubriques:

Hier j'ai fait un rêve,
qui n'était pas le mien,
Aujourd'hui il soulève
Et porte mon destin.

Le cœur à la relève
En a fait un festin
Où des êtres de fièvre
Y nourrissent leur faim.

samedi, 7 April, 2012 - 21:24 Fox
4,033 lectures
Rubriques:
10 commentaires

Il nous faudra rêver plus fort que tous les autres pour que le temps d'aimer se fasse un peu le nôtre. Il nous faudra voler au-dessus des distances, et souvent maîtriser le feu né de l'absence. Il nous faudra voler, cultiver cette chance et toujours avancer au gré de l'espérance. Il faudra siphonner jusqu'au bout cette essence, ne jamais arrêter de rêver en immense.

lundi, 19 March, 2012 - 22:11 mix
1,705 lectures
Rubriques:
2 commentaires

 

 

 

 

 ce moment du rêve

 déchaussement

 irréalité

 une histoire mécanique

 et ce moment de lâcher le soi

 s'abandonner

 les vagues du réel se jettent

 les unes sur les autres

vendredi, 16 March, 2012 - 23:00 mix
2,376 lectures
Rubriques:
2 commentaires

  

 

 

 à l'ombre

 et cette lumière chaude qui te baigne

 moment tranquille

 comme un instant attendu

 le parfum de l'air

 les bruits de la rue

 l'énergie tranquille

 du moment qui passe

 un moment de fin de semaine

 l'après-midi qui se termine

mardi, 13 March, 2012 - 09:06 Fox
2,058 lectures
Rubriques:
2 commentaires

Pour Léo

Assis au bord d'un lac,
Un enfant libellule,
farfouille dans son sac
où ses rêves pullulent.
Il prend sa canne à pêche,
n'y met pas d'hameçon,
Léo est né revêche
à toutes les leçons.

Il a au bord des yeux
un monde fait de dunes,
de châteaux merveillleux
accrochés à la lune.

Voici un an déjà
Qu'il a pris ce repère
pour y vivre tout bas
au rythme des Chimères.

Du haut de ses dix ans
Léo sait tant de chose
que déjà dans son chant
quelque chose s'oppose.

À l'école un copain
l'a nommé libellule
mais Léo s'en fout bien :
il joue de la virgule.

Dans son cahier bleu
il met des mots, de l'encre,
et il s'évade un peu,
et il relève l'ancre.

Sur de grands voiliers
il parcourt cette terre
où presque fous à lier
les hommes manquent d'air.

Léo sent bien tout ça,
à rêver, à écrire,
il sent bien que tout va
commencer à mourir
mais il est si petit...
peut-il vraiment nous dire
que l'on se noie ici
à force de subir ?

Quand les autres enfants
sont maintenus en classe,
Léo reste et entend
palpiter tout l'espace.

Il aura, Liberté,
Goûté ta voix lactée
à l'âge des colliers
Serrés sur la trachée.

samedi, 3 March, 2012 - 12:46 Bonze
1,811 lectures
Blog:
1 commentaires

Une nouvelle semaine qui se fini, synonyme d'une nouvelle revue de web.
Aujourd'hui nous resterons légers avec de la photo, de l'animation et des expériences étranges.

vendredi, 2 March, 2012 - 09:59 Ptimael
1,127 lectures
Rubriques:

samedi, 25 February, 2012 - 23:36 Bonze
1,947 lectures
Blog:

Bonjour et bonne fin de semaine à tous.
Alors aujourd'hui plusieurs choses au programme : de la photo, de l'entretien, de la vidéo, du reportage...

mercredi, 22 February, 2012 - 10:08 Fox
2,868 lectures
Rubriques:
2 commentaires

Souviens-toi mon ami
Tu disais que poète
C'est un peu comme un cri
Qu'on pousse quand tout pète,
C'est un peu une vie
Tirée à l'arbalète,
Un grand bout d'infini
Beau comme une comète.

Souviens-toi mon ami
Tu disais que poète
Y'a rien de plus joli
Quand on est né esthète,
Et que même la nuit
Ça brille dans la tête
Et que ça fait du bruit
Aux allures de fêtes.

Souviens-toi mon ami
La rime de casquette
Qu'on alignait trop cuits
Par nos heures défaites,

Souviens-toi mon ami
Et s'il-te-plaît arrête
De compter tes débris ;

Tu es de reconquête !

Pages

Subscribe to