You are here

mardi, 1 February, 2011 - 21:35 Linsay
Rubriques:
Blog:

Pour commencer deux petites anecdotes sur la classe de ce matin : à un moment j'entends siffloter, mauvaise habitude de Firmin (même si je dois avouer qu'il y avait longtemps qu'il ne l'avait pas fait). Je suis avec les trois grands, de ma place je dis donc juste "Firmin...", et lui "Quoi?". En même temps, nous entendons siffler à nouveau, et là Augustin me dit "Non mais je crois que c'est Bernard". Et effectivement, c'était Bernard qui passait à côté du camion ! Oups ! XD

En ce moment Augustin travaille sur la vie des moines au Moyen-Age. Tout à coup, il s'exclame tout seul "Oh mais c'est fou, quand même!".
Moi : Qu'est-ce qui se passe ?
Augustin : Non mais tu te rends compte, au Moyen-Age les moines ils n'avaient pas le droit de parler pendant le repas, et il y en a un qui lisait la Bible à voix haute quand ils mangeaient !
Moi : Bin... tu sais ça reste comme ça encore aujourd'hui, dans certaines communautés.
Lui : NON ?! Mais c'est fou, pourquoi ils font ça ?!
Moi : Euh... C'est compliqué à expliquer... Ce sont des croyances, quoi...

Pas facile à expliquer, en fait !
Grâce à lui j'apprendrai quand même pourquoi on dit une "cathédrale" : c'est là que se trouve la cathèdre, c'est à dire le siège sur lequel seul l'évèque peut s'asseoir lorsqu'il préside une célébration religieuse.
L'après-midi, en parlant d'apprentissage, je vais découvrir une nouvelle passion : le fil ! Il faut dire que ça faisait deux mois que je demandais à Jean de me montrer les bases, qu'il me disait "quand tu veux" et que je laissais traîner... Et là paf ça nous a pris ! Pour être honnête, en gros j'ai passé une heure à tomber du fil et remonter dessus... mais... ayant un bon prof je pense que j'ai à peu près compris les bases ! Ce qui est compliqué c'est de penser à tout en même temps : se tenir droite, bien tendre les bras mais sans crisper les épaules, regarder au bout la plateforme où on veut arriver (et pas le fil!), placer les pieds correctement (avec le fil qui doit passer entre les deux premiers orteils et au milieu du talon) mais en allant assez rapidement quand même, bloquer le buste mais ne pas oublier de respirer... J'ai l'impression de me retrouver à mes premiers cours de conduite, où j'étais en surcharge avec toutes les informations à traiter en même temps, tout en gérant les pédales, la direction etc. Bon... Y'a pu qu'à en refaire encore et encore. Quand j'arriverai à faire une traversée sans tomber je pense que ce sera déjà une victoire ! En tout cas en rentrant au camion je n'attends qu'une chose : en refaire ! Voici quelques images prises par Didier qui n'a pas pu s'empêcher d'immortaliser l'instant :

dimanche, 30 January, 2011 - 22:03 Linsay
Rubriques:
Blog:
1 commentaires

Aujourd'hui, c'est le grand jour : Julie passe son code ! Elle part le matin avec Marlène et je crois que tout le monde y pensera dans la matinée, à un moment ou à un autre ! A midi nous nous mettons à table sans elles et un grand silence se fait lorsqu'elles reviennent. Après quelques secondes de suspense et une moue de défaite, grand sourire : c'est bon ! Rendez-vous est pris ce soir pour fêter l'événement... Il y a tout le temps des choses à fêter, chez les Morallès ! Et nous espérons fêter le permis avant la fin de la création à Salbris : à suivre...
Dans l'après-midi nous faisons des expériences sur les changements d'état de l'eau avec les trois petits : condensation, vaporisation, solidification... il faut qu'on mette du sens sur tous ces termes ! Nous commençons par "créer du verglas", en jetant quelques gouttes d'eau sur un plat préalablement laissé au congélateur : les gouttes gèlent et forment des cristaux, c'est magique !

vendredi, 28 January, 2011 - 22:04 Linsay
Rubriques:
Blog:

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Mamie Monique (la vraie date, nous l'avons fêté hier pour être plus cool et moins fatigués). Nous lui préparons donc un petit cadeau avec les enfants : un porte-clés, avec du "plastique dingue" qu'Hélène m'a donné en début d'année. Ce sont des feuilles qui ont un côté plastifié et un côté en fibres type papier : on dessine une forme dessus, on la colorie, on découpe et... on passe au four ! Et là, la feuille réduit, pour devenir sept fois plus petite, mais beaucoup plus épaisse et rigide. Je dis aux enfants de faire une forme simple : j'ai fait un essai hier après-midi avec un petit coeur marqué d'un "M" pour Marius, qui est un peu petit pour ça ! Gabrielle, Léon et Hubert optent eux aussi pour un coeur, Firmin choisit un triangle, et Augustin, qui aime la difficulté, décide de faire un monocycle. Nous perçons les formes avant cuisson, et hop, au four ! Voyez la transformation, entre le coeur de Léon pas encore cuit, et celui de Gabrielle qui venait de passer au four :

jeudi, 27 January, 2011 - 18:00 Linsay
Rubriques:
Blog:
1 commentaires

C'est bien gentil de passer le samedi à droite et à gauche, mais il faut peut-être travailler un peu, aussi ! Une bonne partie de cette journée sera donc consacrée au boulot... Et je ferai même faire des heures sup' à Augustin puisqu'il doit passer une évaluation d'anglais pour le CNED et que c'est trop compliqué quand ils sont tous les cinq dans le camion. Je passe aussi je ne sais combien de temps sur internet à essayer de trouver une sortie à faire avec les enfants mais c'est assez désespérant : eh oui, c'est l'hiver, tout est fermé ! A chaque fois que je trouve une idée qui me semble intéressante, je me heurte à un "ouverture de la saison en mars"...
Plus tard je m'accorde une petite pause musicale, car j'ai décidé de mettre à profit cette longue période de création pour... tenter de me remettre au piano ! J'en ai fait un an et demi quand j'étais petite, mais comme je ne fichais rien j'ai vite arrêté ! J'ai donc récupéré de vieilles partitions à droite et à gauche, et comme le synthétiseur d'Augustin est monté dans la classe des petits j'ai tout ce qu'il faut sous la main !

mercredi, 26 January, 2011 - 21:01 Linsay
Rubriques:
Blog:

Voici enfin le week-end, et je crois que tout le monde l'accueille avec gratitude car la première semaine dans un lieu de résidence est plus fatigante que les autres, nous l'avions déjà senti au Mans. Après une bonne grasse matinée je prends le temps de bien me réveiller avant d'ouvrir le rideau du camion (signe de "c'est bon je suis open") car je sais que Gabrielle va vite arriver, et je ne me trompe pas. Eh oui, souvenez-vous un peu de la poupée... elle n'est pas terminée !

mardi, 25 January, 2011 - 18:17 Linsay
Rubriques:
Blog:

Je commence avec une petite photo pour vous présenter Fred, le cuisinier, qui est toujours très actif quand je sors à la récré du matin.

lundi, 24 January, 2011 - 20:08 Linsay
Rubriques:
Blog:

Ce matin dehors tout est blanc, et il n'y a plus d'eau : ça faisait longtemps, tiens ! Dans cet écrin de givre, la Lune est encore magnifique.

lundi, 24 January, 2011 - 11:24 faipel
Rubriques:

Fazasoma, forte de votre soutien financier, nous permet de toujours continuer à nous battre contre cette misère injuste, votre aide est plus que précieuse, pour continuer à agir.

Les conditions difficiles rencontrées cette année, nous obligent à « poursuivre le combat », malgré parfois nos désespérances

samedi, 22 January, 2011 - 00:31 Linsay
Rubriques:
Blog:

Hier la journée d'école a été très très cool car j'avais une élève de moins : la pauvre Gabrielle était malade et est restée au lit ! Heureusement ça allait bien mieux ce matin et elle a pu venir. Autre bonne nouvelle : nous avons retrouvé la pochette de CD du CNED ! Nous commencions à être assez désespérés car la femme de ménage avait passé un quart d'heure à chercher partout, sans succès... lorsqu'Hélène s'est dit qu'elle allait quand même vérifier dans leur caravane... et elle était bien là, sous la télévision ! Ouf !
Cet après-midi : filage pour les artistes, pour une première idée de ce que pourrait donner "Andiamo", le nouveau spectacle. Je fais ma curieuse et vais jeter un coup d'oeil sous le chapiteau. Petit focus sur les chaussures, aujourd'hui, ne me demandez pas pourquoi j'ai bloqué sur ça, je n'en sais rien !

jeudi, 20 January, 2011 - 18:28 Linsay
Rubriques:
Blog:

Et voici notre petite routine qui reprend : dehors montage du chapiteau, pendant que nous reprenons l'école. Je réalise que nous devrions bientôt recevoir la seconde partie des cahiers d'Augustin, j'essaie donc vite de joindre le CNED pour savoir s'il est possible de les recevoir ici et non à Monthodon. Après je ne sais combien de temps d'attente avec une musique d'ascenseur à l'autre bout du fil, j'arrive à parler à quelqu'un... qui me renvoie sur une adresse mail... Heureusement j'aurai plus de chance de ce côté-là : on me répond dans la journée, en me disant qu'il n'y a aucun problème. Ouf ! Mais à peine le temps de respirer, voici un problème de taille à résoudre : impossible de remettre la main sur la pochette dans laquelle j'avais rangé tous les CD du CNED de Léon et Augustin : ce dernier ne sait pas où elle est... "Peut-être à Monthodon..."
Il faut savoir que ces CD nous servent en anglais, en musique, en français... Tout ceci est donc bloqué pour les deux grands, sachant que nous devons envoyer la semaine prochaine une série d'évaluations d'Augustin, et que pour celle d'anglais il nous faut le CD. Restons zen... Hélène appellera sa femme de ménage ce soir car elle doit aller chez eux demain : avec une description assez vague ("euh c'est une pochette avec des motos dessus, bleue, peut-être bien") et une indication d'emplacement pas beaucoup plus précise ("elle devrait être dans le bureau... enfin... on pense..."), je lui souhaite bon courage !
A midi nous déjeunons pour la première fois sous la houlette de Fred, qui a la lourde tâche de nous nourrir pendant toute cette période. Comme Carole a insisté sur la salade à tous les repas, il en a fait quatre saladiers ! On ne peut pas dire qu'on manque ! Il s'en tire d'ailleurs haut la main, avec un délicieux poulet basquaise... dont nous pourrons récupérer une partie pour le dîner car il en reste pas mal. Pas facile de prévoir à manger pour vingt personnes !
L'après-midi nous allons donc à la bibliothèque avec le Master (quand je vous dis que je progresse!). Petit moment de stress au départ puis en arrivant là-bas : comme une banquette avait été enlevée dedans pour transporter je ne sais quoi, nous sommes partis plus tard que prévu car il a fallu attendre que Bernard et Didier la remettent en place, et nous arrivons donc pile à l'heure de sortie des classes... Parking bien blindé, ce qui me fait tempêter contre une voiture qui s'étale sur deux places. Moi j'ai le droit (parce que je conduis un 36 tonnes ! XD ), mais pas les voitures, zut ! Ouf, j'arrive à m'installer sur la dernière place disponible ! En ressortir en marche arrière sera en revanche beaucoup plus compliqué, mais je finirai par m'en sortir ! La bibliothèque est vraiment petite par rapport à l'immense médiathèque du Mans, mais ma foi nous trouvons quand même notre bonheur.
Voici à présent quelques petites photos pour vous présenter le bel écrin qui nous accueille. Observez bien ce paysage :

Pages

Subscribe to