You are here

vendredi, 6 August, 2010 - 19:22 Linsay
1,062 lectures
Rubriques:
Blog:

Une petite page bonus pour vous présenter... Marius Mugica, le dernier né de la famille Morallès !!! (désolée pour les couleurs pourries du faire-part, je crois que mon scanner a pété les plombs sur ce coup...)

jeudi, 15 July, 2010 - 10:01 Bonze
3,363 lectures
Je me souviens de cette histoire qui s'était passée en RDA. Je crois que c'était à la fin des années soixante-dix.
mercredi, 16 June, 2010 - 21:22 Linsay
1,657 lectures
Rubriques:
Blog:

Et voici la fin de cette année riche en expériences ! Le matin a lieu le démontage, pendant que je range tout dans le camion. Etant à trente kilomètres de chez moi je ne repars pas avec eux mais avec ma voiture, que Bruno a laissée hier soir (il est reparti avec des copains qui l'ont déposé chez nous). J'avoue que ça fait tout bizarre ! Je range les affaires des enfants, puis les miennes, je reprends tous les manuels que j'avais mis là pour l'année... Je discute aussi un moment avec Marguerite, la maîtresse qui s'est occupée pendant deux ans des enfants avant Flora (ça va tout le monde suit ?!). En effet elle est venue hier soir et a dormi là. A un moment elle me demande si elle peut rentrer dans le camion pour "reprendre une bouffée de la vie du camion". Je crois que c'est une vie difficile à lâcher, il faudra bien pourtant que je m'y fasse à mon tour, quand je partirai ! Heureusement, il me reste une année pour en profiter et me faire plein de souvenirs.
Le départ est vraiment bizarre : c'est la première fois que je les vois partir tous ensemble sans moi ! J'en profite pour prendre des photos des convois afin de vous expliquer comment ils sont formés (je crains que vous ne soyez encore plus embrouillés après mais c'est pas grave!).
Voici donc, en tête... mon camion !!! Conduit par Didier, et attelé à la caravane d'Hélène et Didier.

mercredi, 16 June, 2010 - 20:26 Linsay
3,359 lectures
Rubriques:
Blog:

Dernier jour d'école, c'est maintenant qu'il faut tout boucler ! Le matin des classes viennent voir les artistes qui s'entraînent, les enfants me demandent donc d'aller dans le chapiteau à la récréation car ils aiment bien montrer aux autres enfants ce qu'ils savent faire. Nous discutons deux minutes avec les instits accompagnateurs : il s'agit de l'école de Concremiers, qui compte trois classes pour tout l'élémentaire. Une classe de maternelle, une classe de CP-CE1, et une classe de CE2-CM1-CM2. Ils nous invitent l'après-midi à aller les voir dans leur école. J'avais prévu de terminer avec un atelier d'arts plastiques sur Mondrian, mais ma foi je me dis que ça peut être sympa aussi d'aller voir un peu ce qui se passe ailleurs, et puis les instits ont l'air très motivés ! Je demande aux enfants ce qu'ils en pensent car je ne veux pas qu'ils le vivent comme une "exhibition obligatoire" (je sais que Didier et Carole, étant petits, l'ont beaucoup fait et qu'à un moment ils en ont eu marre), mais au contraire ils ont l'air enchantés !
L'après-midi, donc, après avoir terminé le travail prévu, nous voici en route pour l'école de Concremiers, qui se situe à une petite dizaine de minutes à pied. Augustin et Hubert iront dans les classes des grands, et j'accompagne Léon, Gabrielle et Firmin chez les maternelles. La classe de maternelle est super : spacieuse, et très riche en jeux !

mercredi, 16 June, 2010 - 11:22 Linsay
826 lectures
Rubriques:
Blog:

Aujourd'hui deux scolaires sont prévues : une à 10 heures, et la seconde à 14h30. Du coup la journée de classe est un peu hachée : pour Gabrielle, Firmin et Hubert ça n'enlève que le temps de l'accueil, mais pour Léon et surtout Augustin, ça prend plus de temps. Cela ne m'empêche pas de faire passer à Gabrielle et Augustin des évaluations envoyées par leurs enseignants. Je pense que, dans l'ensemble, le fonctionnement de l'école du cirque articulée avec l'école "normale" est vraiment la meilleure solution pour les enfants, et malgré quelques aménagements nécessaires ils peuvent vraiment prendre les côtés positifs des deux.
Dès qu'il a un moment de libre Firmin ne s'arrête plus, avec son prénom en attaché : c'est bien, ça le fait réviser en même temps ! La journée passe à une vitesse folle, après la classe je travaille pour préparer la dernière journée d'école de cette année scolaire 2009/2010, ça fait bizarre !
En passant derrière mon camion je remarque tout à coup un petit dessin auquel je n'avais jamais fait attention, parmi les autres : le portrait de Mamie, qui s'occupe du linge. Petit cadeau :

mercredi, 16 June, 2010 - 10:25 Linsay
3,092 lectures
Rubriques:
Blog:

Aujourd'hui : montage ! Et exceptionnellement école toute la journée car demain il y a deux scolaires, ce qui fait perdre du temps d'école. C'est pas le tout mais on a un programme à boucler ! La grande nouvelle du jour : Firmin sait écrire son prénom "en attaché" ! C'est pour ce genre de moment que j'aime beaucoup le cycle 2 (grande section - CP - CE1) : là on a vraiment l'impression qu'on sert à quelque chose, le métier d'instit devient beaucoup plus tangible et gratifiant. Firmin est aux anges lui aussi : il est tellement fier qu'après sa feuille de "travail" il ne s'arrête plus et fait plein de dessins avec son prénom !

mardi, 15 June, 2010 - 23:03 Linsay
768 lectures
Rubriques:
Blog:

La nuit fut... courte et difficile, c'est le moins qu'on puisse dire ! Je me réveille peu avant quatre heures du matin. J'émerge doucement, mon ordinateur branché pour recharger la batterie émet une lumière diffuse. Dans cette lueur, je vois un truc qui passe et repasse dans la grande pièce du camion. Mes yeux s'habituent peu à peu à l'obscurité, mon esprit se désembrume, et là je comprends : c'est une chauve-souris ! Je reste sans bouger un moment : je sais bien qu'il faudrait la faire sortir (d'ailleurs COMMENT est-elle rentrée, c'est un bien grand mystère, puisque la porte et la fenêtre sont fermées...). Mais voilà, j'ai peur de descendre l'escalier et de me faire attaquer par le fauve assoiffé de sang (bin quoi ? Vous n'avez jamais vu "L'attaque des chauve-souris tueuses" ?! ) :-D

mardi, 15 June, 2010 - 21:08 Linsay
3,025 lectures
Rubriques:
Blog:

Aujourd'hui je ne fais l'école que le matin, car nous partons après le déjeuner, la place suivante n'étant pas très loin de celle-ci. C'est toujours un peu speed pour moi quand il faut enchaîner la classe avec un départ, mais je trouve que je suis beaucoup plus zen qu'avant ! Comme j'ai attaché le maximum hier soir, j'arrive même à être prête un peu avant l'heure prévue, attention je suis en passe de devenir une vraie Morallès ! Anaïs me demande de la guider pour la manoeuvre d'accroche de sa caravane (une marche arrière qui doit tomber pile au bon endroit pour fixer la caravane sur la boule). Je ne suis pas convaincue d'être le bon guide pour ça ! Je me mets du côté droit du minibus, et plus elle recule plus je me dis que j'aimerais être ailleurs ! Bastian arrive et me dit "c'est bon je m'en occupe", et se place du côté gauche : "C'est là qu'il faut se mettre". "Mais euh elle m'a dit à gauche ou à droite!", "Oui mais à gauche elle te voit mieux"... Bon bon bon... On verra plus tard pour ça, me dis-je, chaque chose en son temps !
Je monte avec Sylvie (histoire de changer!), nous admirons sur la route de superbes champs de coquelicots, c'est pile la bonne période.

lundi, 14 June, 2010 - 21:18 Linsay
831 lectures
Rubriques:
Blog:

Bruno part ce matin à 10 heures, mais je le revois demain soir à Concremiers car cette prochaine et dernière place de l'année est située à 3O kilomètres de chez nous. Je pense que je survivrai à cette séparation !
Aujourd'hui la température est nettement plus supportable qu'hier car il a plu cette nuit et le ciel reste bien couvert : c'est beaucoup plus vivable !
Je range vite fait le camion car mes parents arrivent à midi et c'est un peu le bronx chez moi ! Heureusement quand ils arrivent tout est à peu près rangé et propre. Je suis toute contente de leur présenter mon petit univers. Nous déjeunons ensemble puis ils regardent le spectacle pendant que je garde les trois petits. Je fais cuire, en même temps, un bon paquet de gaufres pour le goûter : ça va, nous ne mourrons pas de faim (histoire de changer...)
Après le goûter mes parents repartent. Je prépare la journée de classe de demain puis me mets en devoir de vider mes toilettes (j'ai hésité en me disant "c'est con on repart demain, ça pourrait peut-être attendre demain midi", mais l'expérience a fini par m'apprendre que trop attendre est synonyme de gros soucis le lendemain!).

lundi, 14 June, 2010 - 16:04 Linsay
842 lectures
Rubriques:
Blog:

Chaleur écrasante aujourd'hui : il fait 28°C dehors, pas loin de 32°C dans le camion. On tourne en rond en cherchant un peu de fraîcheur mais ça reste difficile de ne pas être couvert de sueur ! Je pense surtout aux artistes qui seront sur scène ce soir : il est clair que ça va être assez horrible pour eux... Même les poules cherchent de la fraîcheur, comme celle-ci que je trouve installée dans un trou, à l'ombre du camion, avec ses poussins ! J'en profite d'ailleurs pour vous raconter l'histoire de ces poussins : figurez-vous qu'à Montigny-Lès-Metz, comme je l'avais déjà expliqué, nous étions allés voir un spectacle avec une dresseuse de poules. Carole et elles avaient discuté, comme deux passionnées de poules qu'elles sont, et Diane (la dresseuse) avait donné cinq de ses poussins à Carole. Carole a tout d'abord essayé de mettre ces cinq poussins avec une poule à elle, qui en avait eu deux : elle se disait "Bah, deux ou sept, les poules ne savent pas compter de toute façon!". Mais, qu'elle sache compter ou pas, sa poule ne s'est pas laissée abuser et a commencé à "piquer" les poussins qui n'étaient pas les siens quand on a fait une première tentative. Carole a donc essayé autre chose : elle avait une autre poule qui n'avait pas encore ses poussins mais qui était en train de couver deux oeufs. L'air de rien, Carole lui a enlevé les deux oeufs, et a mis à la place les cinq poussins orphelins. Eh bien ça a marché, la poule les a adoptés ! Voici donc la famille tapie dans le trou du terrain pour tenter de se maintenir au frais !

Pages

Subscribe to